Articles Liés

A la découverte des trésors naturels de la Colombie

Il existe 59 parcs naturels nationaux en Colombie, le tout représentant plus de 10% du territoire, des montagnes andines à la forêt amazonienne. Dans cette rubrique nous vous offrons un aperçu de ces espaces protégés, refuge d’une biodiversité exceptionnelle et de paysages époustouflants. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir, toutes les informations pratiques sur les parc naturels nationaux de Colombie, des plus connus à ceux encore inexplorés. 

PNN Cueva de los Guácharos (1960)

On appelle cette grotte ainsi en référence aux oiseaux rares qui vivent en son sein. Entourée de forêt vierge typique de la région d’Antioquia, en plein coeur de la zone de transition entre les départements du Huila et du Caquetá, la Cueva de los Guacharos est une zone très peu fréquentée, que l’on peut découvrir lors d’un beau trek de 1,2 ou 3 jours. Découvrez dans ce parc cascades, piscines naturelles, grottes millénaires et paysages forestiers. Plus d’informations sur la Cueva de los Guacharos.

Huila Guacharos colombia caminata Colombie cueva los guacharos Paysage SurRemySoulard USO LIBRE
Huila Colombia, Cueva los guacharos @RemySoulardAC

PNN de la Sierra Nevada de Santa Marta (1964)

La Sierra Nevada de Santa Marta, c’est la plus haut massif côtier au monde, terre sacrée des communautés indigènes Koguis, au bord de la mer des Caraïbes. Forêt tropicale à son pied et montagneuse en altitude, la Sierra Nevada jouit d’une biodiversité incroyable, tant par sa faune que sa flore. Son altitude maximale atteint les 5.775m. Son accès y est difficile par certains endroits, ce qui rend ce lieu magique, considéré comme le coeur du monde par les communautés locales. De nombreux treks peuvent vous mener en haut de la montagne, comme le Cerro Kennedy par exemple. Pour plus d’informations sur La Sierra Nevada de Santa Marta.

sierra nevada de santa marta colombia © Tristan Quevilly
Sierra Nevada de Santa Marta Colombie ©Tristan29photography

Vía Parque Isla de Salamanca (1964)

Le parc de l’île de Salamanca a été déclaré zone d’importance mondiale (Ramsar) et a été intégré par la suite dans le programme de l’homme et la biosphère de l’UNESCO.  Il est composé de marais, de forêts, ainsi que d’une partie de la rivière Magdalena qui se trouve entre Santa Marta et Barranquilla.

Dans ce Parc, se trouvent 9 classes d’amphibiens, 35 espèces de reptiles, 140 espèces de poissons, 98 invertébrés aquatiques et 199 espèces d’oiseaux. Préserver et protéger ses écosystèmes et ses espèces en voie d’extension est l’objectif principal du parc.Il y a aussi une grande variété de végétation : le palétuvier rouge, le palétuvier blanc et le chêne argenté. La variété des paysages composés par les écosystèmes marins et côtiers, les mangroves et les marais, fait du Parc un lieu très agréable. Plus d´informations.

parque salamanca colombia © Tristan Quevilly
Parc Salamanca Colombie ©Tristan29photography

PNN des Farallones de Cali (1968)

Le Parc National Farallones se situe sur la cordillère occidentale et s’étend sur plus de 200.000 hectares. Ce magnifique parc à la forêt andine est un refuge pour plus de 540 espèces d’oiseaux. Entre 200 et 4100 mètres d’altitude, ce parc offre des paysages et écosystèmes variés avec une flore très riche. On y trouve l’ours à lunettes, le tamanoir, des singes, aigles ou encore des marsupiaux. Vous pouvez camper à l’intérieur du parc et il existe un centre d’accueil pour les visiteurs.  

PNN de Puracé (1968)

Le Parc Naturel National du Puracé, situé à 45 km de Popayán, s’étend sur 83 000 hectares. C’est une chaîne volcanique habitée par le majestueux Condor des Andes, avec des volcans aux sommets enneigés, d’innombrables lagunes, une grande quantité de cascades, d’eaux thermales et une faune et flore très variée. Il fait partie de la ceinture Andine qui a été déclarée réserve de la biosphère en 1979 par l’UNESCO. Une randonnée de 5h permet d’atteindre le volcan du Puracé, à 4750m d’altitude.

popayan cauca colombia © Tristan Quevilly
PNN Purace Colombia ©Tristan29photography

PNN de Tayrona (1969)

Le Parc Tayrona est surement le parc naturel le plus connu et le plus visité de Colombie, au bord de la mer des caraïbes, entre jungle tropicale et plages paradisiaques  (souvent les plus belles plages de Colombie). Le parc se divise en plusieurs régions dont l’altitude varie de 0 à 900 mètres. Sur les 15.000 hectares, 3.000 englobent la région marine. De par sa grande diversité, le parc offre de nombreuses activités de loisir, de la randonnée à la plongée sous-marine. 

Le parc abrite de nombreux animaux comme le lynx, et plusieurs races de singes (hurleurs, titi, capucins). Des oiseaux (toucans, aigle solitaire …) et plus de 70 espèces de papillons. Des reptiles (caïmans…). Des espèces sous marines, éponges, crustacés, mollusques, coraux et poissons multicolores. Pour plus d’informations sur les activités à faire dans le Parc, visitez les articles suivants :

By Aventure Colombia

PNN El Tuparro (1970)

Ce parc national naturel a été déclaré réserve de la biosphère en 1982 par l’UNESCO. Au coeur de la région du Vichada, proche de la frontière du Venezuela, le parc est le territoire des Indiens Sikuanis dont le nombre est réduit aujourd’hui à un peu moins de 30.000 individus. Les paysages de ce parc sont magnifiques. Typiques de plateau de Guyanes, on y trouve savanes, forêt, roches que s’élèvent vers le ciel, et de nombreuses rivières et cascades. On trouve dans le Parc Tuparro 5 espèces de primates, 320 espèces d’oiseaux, 26 espèces de poissons et 17 espèces de reptiles. La région est accessible en bateau ou en 4×4. Cependant, le parc reste difficile d’accès et il faut nécessairement les services d’un guide pour réaliser cette expédition. Plus d´infos sur le Parc Tuparro.

By Aventure Colombia

Serranía de la Macarena (1971)

Cette chaîne de montagne de la région des llanos se trouve dans le département du Meta. Le Parc protège plus de 6.000km2 sur les 10.000km2 de la zone. C’est dans la Serranía de la Macarena que l’on trouve la fameuse rivière aux cinq couleurs, Caño Cristales, l’une des plus belles rivière au monde. Formées de cascades et entourée d’une végétation typique des llanos, découvrez cette rivière colorée par des plantes préhistoriques rouges, jaunes, bleues et vertes. C’est un spectacle enchantant. Pour plus d’informations visitez les artciles suivants :

meta la macarena llanos caño cristales colombia caño Cristales Cascade Colombie Paysage©MarioCarvajal SOLO AC 2 20
Caño Cristales Cascade Colombie ©MarioCarvajal

PNN de Los Nevados (1973)

Avec 3 sommets enneigés qui s’élèvent au-dessus de 4.800 mètres d’altitude le Parc National Naturel de Los Nevados s’étend sur 58.300 hectares. Les pics enneigés El Ruiz, Santa Isabel et Tolima atteignent jusqu’à 5.300 mètres d’altitude. L’incroyable faune unique au monde dont le toui à front roux ou le colibri du paramo ainsi que sa flore abritant un écosystème extraordinaire, font de ce Parc un lieu essentiel à la préservation de la vie et d’espèces endémiques en Colombie. La population du parc y est très communautaire et l’on trouve facilement à dormir chez l’habitant qui vous accueille à bras ouverts.

By Aventure Colombia

PNN Los Katíos (1973)

Le Parc National de Los Katios se trouve non loin de la frontière avec le Panama, au Nord Ouest de la Colombie. Ce superbe parc, aux collines basses, plaines et forêts tropicales, s’étend sur plus de 72.000 hectares. C’est le refuge de nombreuses espèces menacées et de nombreuses plantes endémiques, où l’on retrouve par ailleurs de nombreux écosystèmes, des marais aux forêts d’inondation. Jusqu’en 2015, ce site naturel a été classé comme en péril par l’UNESCO, dû à la déforestation mais aussi à la chasse et la pêche illégale. C’était par ailleurs une zone où sévissait le conflit armé. A présent, le site est bien mieux protéger contre toutes ces attaques, et il fut retiré de la liste des sites en périls. 

PNN d’Amacayacu (1975)

Le Parc National Naturel Amacayacu a été créé en 1975 sur une distance de plus de 293.500 hectares. Amacayacu signifie “rivière de hamacs” en Quechua, c’est une terre sacrée où vivent les communautés indigènes Ticuna. Le parc Amacayacu est avant tout une réserve naturelle extrêmement riche, refuge de plus de 5.000 espèces de plantes, 468 espèces d’oiseaux et 150 espèces de mammifères. En pleine jungle amazonienne, cette forêt tropicale est une paradis pour les amoureux d’écotourisme et observation animale. Le nombre de reptiles et assez important, des caïmans aux anacondas en passant par les tortues et boas. C’est aussi l’endroit idéal pour voir les dauphins roses et lamantins dans des paysages de jungles vierges.

Nevado del Huila (1977)

Ce volcan perché à 5.700 mètres, en plein coeur de la cordillère des Andes, est le plus haut volcan actif de Colombie. Réserve de la biosphère de l’UNESCO, c’est dans des paysages andins que se niche ce superbe volcan, dans le département du Huila, au Sud-ouest de la Colombie. Pics enneigés et Paraños, le volcan du Huila est d’une rare beauté. LE visité est cependant très compliqué. Aux alentours du volcan vivent des communautés indigènes du département du Huila et Tolima. 

PNN de Chingaza (1977)

Le Parc Naturel National Chingaza se trouve à 1h30 au nord-ouest de Bogota sur la cordillère orientale de la région andine. Il s’étend sur 76 600 hectares. C’est une zone avec une forte biodiversité, qui compte approximativement 38 espèces de plantes. Le parc contribue à la préservation des espèces vulnérables (le condor des Andes, l’ours à lunette, tapir, le puma, le jaguar, entre autres…). On peut également y trouver des frailejones, arbuste typique de haute altitude, au-dessus de 3.000 mètres, ainsi que des marécages absorbants et de nombreux lacs. Pour plus d’informations, visitez Parc Chingaza : Guide de voyage.

chingaza tristan quevilly3
chingaza @TristanQuevilly

Parc national naturel de Sumapaz (1977)

Aux portes de Bogotá, la capitale colombienne, le parc Sumapaz s’étend sur 780 km2. Son altitude maximale atteint le 4.300m. Les paysages du parc Sumapaz sont typiques des hauts plateaux andins, avec le fameux écosystème de Paramo, des lacs et des forêts andines. Il abrite une riche biodiversité, notamment un grand nombre d’espèces de fleurs de haute montagne. C’est un parc naturel agréable pour une balade d’une journée, loin de la ville et proche de la nature.

PNN de la Sierra Nevada del Cocuy (1977)

Sommets de silence, glaciers et neiges  éternelles, lacs d’altitude aux multiples couleurs et surprenante végétation : dans la beauté sauvage de ces territoires éloignés vivent encore quelques  montagnards et agriculteurs. Le parc  national du Cocuy s’étend sur une superficie d’environ 306 000 ha avec des altitudes moyennes de plus de 4.000 m et des sommets enneigés allant jusqu’à  5350 m. La faune, elle, comprend des ours à lunette, des pumas, des cerfs de Virginie et le célèbre condor des Andes qui représente le symbole de la Colombie. Pour plus d’informations, visitez Sierra Nevada del Cocuy : Guide de voyage.

By Aventure Colombia

Sanctuaire de faune et de flore d’Iguaque (1977)

Ce sanctuaire peut être visité lors d’une randonnée d’environ 8 heures, niveau de difficulté assez élevé avec un dénivelé important. Une piste sinueuse mène au Lac d’Iguaque, situé à 3 800 m d’altitude. La civilisation Muisca serait née ici selon la légende. La végétation alentours est caractéristique de celle des régions du Paramo. Le parc se régénère actuellement et récupère d’un grave incendie qui l’a dévasté en 2010. On accède à Iguaque en voiture ou en bus depuis Villa de Leyva en direction de Arcabuco. Demandez à descendre au niveau de Casa de Piedra, début de la balade. Pour plus d’information, visitez Que faire aux alentours de Villa de Leyva.

PNN des îles coralliennes du Rosaire et de San Bernardo (1977)

Le Parc Nacional Natural Corales del Rosario y San Bernardo est un parc marin de plus de 120.000 hectares. Il abrite et protège de nombreux écosystèmes sous-marin dont des récifs de corail et de nombreux poissons colorés. Baignées dans des eaux turquoise, les archipels du Rosaire et de San Bernardo peuvent se rejoindre respectivement en 45min et 2h de bateau depuis Carthagène des Indes. C’est un lieu idéal pour la plongée bouteille et le snorkeling, afin d’y observer une faune marine extrêmement colorée. Pour plus d’information, visitez Îles du Rosaires et San Bernardo : Guide de voyage.

By Aventure Colombia

Sanctuaire de faune et de flore du grand marais de Santa Marta (1977)

La Ciénaga Grande de Santa Marta se trouve dans au nord de la Colombie dans le département de Magdalena. Elle s’étend sur 26.810 hectares. 

Ce lieu est composé de lacs, des marais, de mangroves et de canyons. C’est un lieu très important pour la nature, puisqu’il comporte le plus grand complexe de lagunes en Colombie et plus de 100 mangroves! C’est également un refuge pour les oiseaux migrateurs qui viennent de l’Amérique du Nord. Les écosystèmes des mangroves aident dans différentes phases du cycle de vie des mollusques, des crustacés et des poissons ainsi qu’au développement du reste de la faune et de la flore.

Parmi les espèces les plus représentatives on trouve le singe de Cariblanco, les lamantins, les ragondins, une variété de chauves-souris, les caïmans, les iguanes et des oiseaux exotiques, tel que les oiseaux-serpent ou le grand héron. Pour plus d’information, visitez Cienaga grande : Guide de voyage.

cienaga grande nueva venecia madgalena colombia © Tristan Quevilly
Cienaga Grande Nueva Venecia Colombia ©TristanQuevilly
By Aventure Colombia

PNN de Macuira (1977)

Au nord-ouest de la péninsule de La Guajira se trouve la Serranía de Macuira, qui doit son nom aux ancêtres des Wayúus : les Makui. A l’intérieur du refuge des Wayuu se trouve un parc de 25000 hectares, le Parc National Macuira. Il est composé d’une chaîne de montagnes de 500 mètres de haut et le point culminant est le Cerro Palúa, à 865 mètres. A l’intérieur de ce semi-désert, des microclimats forment des oasis à l’image des forêts tropicales. L’isolement de Macuira lui donne une faune et une flore intéressante et une vie sauvage notable, qui inclut les Cardinalidae, ainsi que 15 espèces de serpents, tel que le serpent corail. Pour plus d’informations sur la région, visitez La Guajira : Guide de voyage.

By Aventure Colombia

Sanctuaire de faune et de flore de Los Flamencos (1977)

A 20 kilomètres de Riohacha, dans le département de la Guajira, se trouve le sanctuaire de Los Flamencos. C’est une réserve de 7.682 hectares avec des mosaïques de lagunes, de forêts sèches et de marécages. On y trouve 185 espèces d’oiseaux (desquels 80% sont des oiseaux migrateurs), tel que les pygargues et la spatule rosée. Par ailleurs, quatre espèces de tortues marines viennent ici pour pondre leurs œufs. Nous vous conseillons de venir lorsque le parc accueil le plus de flamands roses, le spectacle est époustouflant. Pour plus d’informations sur la région, visitez La Guajira : Guide de voyage.

La Guajira desierto colombia Flamand Rose flamingos Guajira©samuel et angelica mon voyage en colombie SOLO AC
La Guajira, Flamand Rose, Colombie ©samueletangelica mon voyage en colombie

Galeras (1986)

Le Parc Naturel Galeras se trouve au coeur du département de Nariño, au sud de la Colombie et à seulement 8 km du centre de la ville de Pasto. Son site d’intérêt principal : le volcan Galeras. Ce volcan actif perché à 4.267m d’altitude et encore peu connu du tourisme et est accessible à pied ou en voiture. C’est un haut lieu pour des activités sportives comme le VTT ou le parapente. Pour plus d’informations sur la région, visitez San Juan de Pasto et Nariño : Les 7 meilleures activités.

PNN d’Utría (1987)

Le Parc National Naturel Utria est un endroit unique et magique. Abritant la forêt tropical, récifs coralliens, estuaires, mangroves et l’océan, le Parc possède l’un des écosystèmes les plus variés et l’une des plus grandes biodiversités au monde. Cependant, il s’agit également de l’un des écosystèmes les plus fragiles de la planète.

Le parc s’étend sur 54.300 hectares. D’un côté, vous pourrez voir de mystérieuses montagnes couvertes par la jungle tropicale, cachée en partie par le brouillard. De l’autre côté, vous pourrez voir l’océan. Les tortues marines et les baleines à bosse reviennent chaque année dans ces eaux chaudes, et la région est régulièrement visitée par des espèces d’oiseaux rares. La côte d’Utria est rocheuse et étroite, composée de récifs coralliens avec très peu de plages de sable. La jungle atteint presque le bord de mer.

La richesse démographique du Parc est composée de communautés afro-américaines et métisses, ainsi que des communautés indigènes ancestrales, tel que les Embará et les Kunas. Pour plus d’informations, visitez Parc Utria.

By Aventure Colombia

Parc national naturel de l’Île Gorgona (1983)

Cette superbe île est un paradis pour les amoureux de la nature sauvage et de la plongée. L’île Gorgona est située à 46 km du village de Guapi et a une superficie de 24 km2. Le Parc National s’étend sur 61.687 hectares, 97% du parc sont des récifs coralliens. Autrefois cette île au large de la côte pacifique fut habitée par les communautés précolombienne Tumaco- La Totita. L’île de Gorgona est la présent le refuge de nombreux animaux comme les iguanes, serpents endémiques, singes capucins et animaux marins comme les requins, baleines, dauphins, tortues. Pour visiter cette île enrobée d’une forêt vierge, les mois les moins pluvieux sont février et mars. Comptez 1h30min de bateau depuis Guapi et 3h30min depuis Buenaventura

PNN Old Providence McBean Lagoon (1995)

C’est dans la région insulaire, juste à côté de l’île Providencia que vous pourrez découvrir ce parc principalement marin. L’archipel possède une biodiversité marine riche, c’est pourquoi il a été déclaré Réserve Biologique de la Flore Marine, et le parc national naturel d’Old Providence McBean Lagoon a été créé pour protéger cette incroyable biodiversité. C’est l’endroit idéal pour pratiquer plongée et snorkeling pour y observer des poissons de toutes les couleurs dans une eau aux sept couleurs. Il est également possible d’observer la faune terrestre, comme de nombreux reptiles ou encore des oiseaux, marins ou non. Pour plus d’informations visitez San Andrés et Providencia guide de voyage.

By Aventure Colombia

Sanctuaire de faune et de flore de Malpelo (1995)

L’île de Malpelo est un sanctuaire de faune et de flore, parc marin classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Situé à 490 km au large de Buenaventura, C’est l’un des meilleurs spots au monde pour pratiquer la plongée sous marine, à la rencontre des requins marteaux et autres espèces de requins et espèces sous marines impressionnantes.

Dans les eaux de Malpelo, découvrez chauves souris de mer, aigles de mer, raies mantas, léopard, morue vertes, dauphins, tortues et beaucoup d’autres. Attention : pour plonger à Malpelo, vous devez avoir un niveau suffisamment élevé et être habitué à la plongée car les parois de l’île descendent à plus de 4.000 mètres de profondeur. Pour un séjour à Malpelo, comptez 8 jours avec hébergement au sein du bateau

Sanctuaire de faune et de flore d’Otún Quimbaya (1996)

Le sanctuaire de faune et flore Otún Quimbaya se situe dans le département de Risaralda, au coeur de la région du café. C’est le cadre idéal pour observer de nombreux palmiers de cire. Emblème de la Colombie, ces palmiers uniques au monde peuvent atteindre 60m de hauteur. Si vous allez à Otún Quimbaya, vous aurez surement la chance d’observer de nombreuses espèces d’oiseaux, de mammifères et de fleurs. On trouve également dans cette forêt tropicale des rivières, des cascades impressionnantes telles que la Pastaro Cascada et des cratères de volcan. Pour plus d’informations visitez Santuario Otún Quimbaya.

SFF Otun Quimbaya Colombia Jordan @MathieuPerrot Bohringer
SFF Otun Quimbaya Colombie @MathieuPerrotBohringer

PNN de la Serranía de Chiribiquete (1989)

Aussi appelé “La Maloca du jaguar”, le Parc National Chiribiquete à été classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2018. Il s’étend sur 2.7 millions d’hectares. C’est le parc qui abrite la plus grande biodiversité au monde, refuge du Jaguar notamment. On y trouve par ailleurs de nombreuses reliques préhistoriques, et précolombiennes. Terre de Tepuys (montagnes tabulaires), il existe au sein du parc plus de 75.000 peintures rupestre, de plus de 20.000 ans avant J-C. Ses peintures ont été découvertes dans plus de 60 abris qui bordent les roches et plateaux de grès. C’est une terre sacrée pour les communautés indigènes de la région.

Les autres parc nationaux de Colombie

Voici ici la liste des autres parcs naturels nationaux présents en Colombie, moins connus mais tout aussi important à la préservation de la riche biodiversité colombienne.

  • Parc national naturel Las Orquídeas (1973) : région d’Antioquia, 3.200.000 hectares
  • Parc national naturel de Las Hermosas (1977) : Vallée du Cauca, 125.000 hectares
  • Parc national naturel de la Cordillera de los Picachos (1977) : Cordillère orientale des Andes, 4.447.000 hectares
  • Parc national naturel de Pisba (1977) : Boyacá, 45.000 hectares
  • Parc national naturel de Tamá (1977) : Norte de Santander, 48.000 hectares
  • Parc national naturel de Sanquianga (1977) : Côte Pacifique, 80.000 hectares
  • Parc national naturel de Paramillo (1977) : Cordillère orientale des Andes, 460.000 hectares
  • Parc national naturel de Munchique (1977) : Vallée du Cauca, 44.000 hectares
  • Sanctuaire de faune et de flore de Los Colorados (1977) : Bolivar, 1.000 hectares
  • Sanctuaire de faune et de flore de l’île de La Corota (1977) : San Juan de Pasto, 8 hectares
  • Parc national naturel de La Paya (1984) : Putumayo, 422.000 hectares
  • Parc national naturel de Cahuinarí (1987) : Amazonas, 57.500 hectares
  • Parc national naturel de Tatamá (1988) : Chocó, Risaralda, Cauca, 51.900 hectares
  • Zone naturelle unique de Los Estoraques (1988) : Norte de Santander, 56.200 hectares
  • Réserve nationale naturelle de Nukak (1989) : Vaupés, Guaviare, 855.000 hectares
  • Réserve nationale naturelle de Puinawai (1989) : Gauinía, 1.092.500 hectares
  • Parc national naturel de Tinigua (1989) : Meta, 2.017.850 hectares
  • Parc national naturel de Catatumbo Barí (1989) : Norte de Santander, 1.581.000 hectares
  • Sanctuaire de faune et de flore de Guanenta Alto Río Fonce (1993) : Santander, Boyaca, 10.400 hectares
  • Parc national naturel du Río Puré (2002) : Amazonas, 999.800 hectares
  • Parc national naturel Alto Fragua Indi-Wasi (2002) : Caquetá, 68.000 hectares
  • Sanctuaire de faune et de flore « El mono Hernández » (2002) : Bolivar, 3.800 hectares
  • Parc national naturel Selva de Florencia (2005) : Caldas, 1.060 hectares
  • Parc national naturel de la Serranía de los Yariguíes (2005) : Santander, 78.800 hectares

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *