Articles Liés

L’essentiel du Parc Tayrona

  • Introduction : Parc Tayrona, l’un des plus beaux de Colombie
  • Que faire dans le Parc Tayrona ? Des activités de treks, plages, relaxations, plongée et snorkel
  • Que voir aux alentours du Parc Tayrona ? Quebrada Valencia, Palomino, Barlovento-Los Naranjos et Tayronaca
  • Comment visiter le Parc Tayrona et ses alentours ? 
  • Informations pratiques 
  • Quand partir au Parc Tayrona ? de Novembre à Avril
  • Santé et équipement nécessaire lors de votre séjour au parc Tayrona : crème solaire, anti-moustique, chaussure de marche…
  • Prix d’entrée au parc tayrona : Entrée principal, El Zaino. Comptez 44.000/48.000 pesos pour les non résidents. 
  • Comment aller au Parc Tayrona : Depuis Santa Marta, en bus partant du Troncal del Caribe.

Parc Tayrona en quelques mots

La région est actuellement habitée par des groupes d’indigènes Koguis et Ljka plus connus sous le nom des Arhuacos, qui conservent leur mythologie et leurs anciennes traditions. La communauté indigène Koguis est un groupe éthique amérindien qui vit au nord de la Sierra Nevada de Santa Marta dans les vallées des fleuves Don Diego, Palomino, San Miguel et Ancho.

Ce peuple s’organise en petits villages, sous l’autorité d’un «mamo» personnage central de la culture Koguis qui incarne et fait appliquer les lois sacrées. Leur façon de vivre est restée la même depuis des décennies. Les Koguis tirent la majorité de leurs ressources de l’agriculture. En effet, leur style de vie s’inspire de leur croyance en la « Gran Madre » ou force de la nature. Selon eux la terre est une matière vivante qui doit être respectée. Ils ont pour mission de maintenir l’équilibre et l’harmonie entre l’homme et la nature. Parmi les traditions ancestrales, on peut remarquer l’activité des « mamos » et le rite de la coca.

magdalena parque tayrona colombia parque Tayrona Titi© camille ayral SOLO AC
Parc Tayrona Titi ©camille ayral

Climat au Parc Tayrona

Les saisons des pluies sont déterminées comme étant les mois de mai et juillet ainsi que les mois de septembre et octobre. Malgré cela, les activités peuvent être réalisées sans problème, car la pluie est presque toujours occasionnelle, ce qui permet aux visiteurs de continuer à profiter du parc naturel de Tayrona.

Sachez que, même en saison sèche, vous vous trouvez dans une zone à forte humidité, de sorte qu’il peut y avoir occasionnellement de légères précipitations.

Quand visiter le parc Tayrona?

Idéalement en basse saison, hors période de Noël et Semaine Sainte. Lors de la haute saison, il vous sera TRÈS difficile de rentrer dans le parc. Si vous n’avez pas le choix, réservez vos billets à l’avance, sur le site du Parc. Nous vous conseillons de visiter le Parc Tayrona entre Novembre et Avril, lors de la saison sèche, même s’il fait beau à peu près toute l’année, attention aux précipitations fortes en saison des pluies. 

Santé et équipement nécessaire pour aller au parc Tayrona

Il est conseillé d’emporter avec vous de la crème solaire haute protection, un chapeau ainsi que des chaussures de sport pour les randonnées. Pensez aussi à l’anti moustique, de préférence naturel. Il faut prévoir beaucoup d’eau, même si à l‘entrée du sentier principal, les employés du parc vérifie à ce que vous ayez suffisamment d’eau. Il y a quelques points de vente mais ne soyez pas à court en plein milieu du sentier. Lors de votre randonnée, nous vous conseillons de prendre le minimum de choses dans votre sac à dos.

Attention fièvre jaune : pas la peine de lire des dizaines de forums, mieux vaut prévenir que guérir ! Même si à l’entrée du parc ils ne demandent pas tout le temps votre certificat de vaccination, cela arrive et donc il faut l’emmenez avec vous et que vous soyez vacciné contre la fièvre jaune.

parque tayrona playa cristal magdalena colombia © tristan quevilly SOLO AC
Parc tayrona, Playa cristal © tristan29photografy

Combien coûtent les entrées du parc Tayrona?

L’entrée la plus connue et qui vous permets de voir les principales plages du parc est l’entrée El Zaino. Il y a aussi l’entrée de Calabazo afin de rejoindre Pueblito en 2h30 puis Playa Brava ou Cabo San Juan en 1h. L’entrée Neguanje située à 12km de Santa Marta permet de rejoindre la plage Chengue et Gairaca. Cependant, Chengue est interdite au public. Bahia Concha est une autre entrée à 30 minutes de Santa Marta (gratuite, sauf accès à la plage).

Prix d’entrée du parc Tayrona et horaires d’ouvertures 

Prix d’entrée du parc: Entre 44.0000 et 48.500 pesos en fonction de la saison pour les non résidents. Il vous faudra présenter votre passeport à l’entrée. En haute saison, il est conseillé de prendre ses billets en avance sur le site du parc afin d’être sûre de rentrer (nombre de personnes dans le parc limité). Si vous sortez du parc, il faudra repayer votre entrée ensuite. 

  • Le parc est ouvert tous les jours de 8h à 18h. 

Attention fermeture Parc Tayrona : Le Parc ferme une fois par an pendant 1 mois. Vérifiez bien que cela ne tombe pas sur vos dates! Le parc est un territoire sacré pour les communautés indigènes. Durant le mois de fermeture, ils nettoient les mauvaises ondes du parc et font des offrandes afin de régénérer la force spirituelle du parc et redonner champs libre à la faune sauvage.  

Comment se rendre au Parc Tayrona?

Pour rejoindre l’entrée principale (El Zaino), prendre un bus depuis Santa Marta, plus précisément depuis le Troncal del Caribe (sorte de route nationale qui passe entre Santa Marta et Riohacha). Comptez 50 minutes et environ 10.000 pesos. Le fameux bus des caraïbes, est un peu le bus qui relie les ville de Riohacha, Palomino, le Parc Tayrona et Santa Marta. Vous n’avez qu’à le stopper pour aller à votre prochaine destination. Pour Tayrona depuis Riohacha comptez 2h de trajet, et 45/50min depuis Palomino. 

En taxi depuis Santa Marta ou Palomino: Comptez 40 minutes et 80 à 90.000 pesos. Le prix sera bien plus élevé au départ de Riohacha.

magdalena parque tayrona cañaveral colombia Cañaveral Colombie Amérique Latine 00 Mots clés Classés Ecohabs Tayrona Hotel parque Tayrona©anonimo USO LIBRE
Hotel parc Tayrona

A lire également