ciudad perdida sierra nevada de santa marta colombia © Tristan Quevilly

    La Ciudad Perdida ou Cité Perdue de Teyuna est un site archéologique mythique en plein cœur de la jungle colombienne connu pour ses vestiges incroyables où respect des autochtones et de la nature sont au rendez-vous !

    La Cité Perdue est un site archéologique sacré de la Sierra Nevada de Santa Marta. Elle a été fondée entre le 7ième et le 8ième siècle par les indigènes de la communauté Tayrona, qui considéraient la Sierra Nevada de Santa Marta comme leur mer et le cœur du monde. La Cité Perdue était probablement le centre politique de la région, aux pieds du fleuve Buritaca et sa population était composée d’environ de 2000 à 8000 personnes.

    Le site a été officiellement redécouvert en 1972, mais des communautés indigènes qui vivent dans la région affirment qu’ils ont trouvé le site bien avant. En 1986, il est déclaré Réserve de la Biosphère et Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. La construction est restée presque intacte, ce qui démontre l’expertise en architecture qu’avaient les Tayronas. La localisation et la dimension des maisons étaient déterminées par le statut social. Le leader de la communauté était appelé mamo.

    Que savons-nous de ces communautés indigènes ?

    Les indiens Kogis sont des descendants directs des Tayronas. Ils sont, aujourd’hui, environ 10 000 à vivre dans la Sierra Nevada de Santa Marta. Cette Sierra Nevada représente pour eux, la Terre Mère, qui est au centre de tout. Ils vivent, depuis toujours, en harmonie avec la nature.

    Décrit souvent comme timides et réservés, ils sont soucieux de transmettre leur culture et leur mode de vie aux quelques personnes qui s’aventurent jusqu’à la Cité Perdue. Ils veulent nous enseigner l’importance de la nature et de notre rapport aux autres. Les Kogis vivent d’agriculture, ils vivent simplement et collectivement. Dans cette communauté, le ‘Mamo’ a un rôle très important car il représente l’intermédiaire entre les forces célestes et les hommes. C’est le guide spirituel qui permet le maintien, avec harmonie, du monde. Les indiens Kogis parlent leur propre langue, le kawgian mais certains parlent maintenant également espagnol. 

    Comment visiter la Ciudad Perdida ?

    Il faut savoir que son accès se mérite : la Cité Perdue est uniquement accessible à pied et il vous faudra entre 4 et 6 jours pour réaliser ce trek, et ce sont 1200 marches qui vous attendent le dernier jour !  Cependant ces efforts seront amplement récompensés :

    • une vue magnifique sur la Sierra Nevada de Santa Marta
    • l’explication du fonctionnement de cette Cité Perdue avec ces 169 terrasses sur 35 hectares       
    • la connaissance d’une culture indigène avec ces coutumes et traditions propres

    Tout cela en ayant, lors de cette aventure, observer des fermes cultivant café et cacao, profiter de la biodiversité très présente en Colombie, traverser la rivière Buritaca et ses cascades.

    ciudad perdida 329 min

    Si vous aimez le contact avec la nature et marcher, découvrir de nouvelles coutumes et communauté indigène, ce trek est fait pour vous !  Témoignages

    Recommendations pour visiter la Cité Perdue

    • Le respect de l’environnement et des communautés indigènes sont au centre de ce trek
    •  Le vaccin contre la fièvre jaune est conseillé
    •  Des chaussures adaptées à la randonnée
    •  Un K-way léger et une protection imperméable pour son sac à dos
    •  Un anti-moustique, de la crème solaire et un maillot de bain sont fortement conseillés   

    Séjours Aventure Colombia : nos avantages 

    Nous nous adaptons à vous ! Nous partons soit de Santa Marta ou du Parc Tayrona et nous vous laissons le choix sur la durée du trek (de 4 a 6 jours)

    Nous nous occupons de tout ! Nous incluons en effet l’entrée dans le Parc Archéologique de la Cité Perdue, le logement, les repas, un guide local ainsi qu’une assurance locale.

    Si vous êtes ou prévoyez d’aller en Colombie, n’hésitez pas à faire un trek dans la  Cité Perdue !

    A lire également