[catlist categorypage=yes orderby=date conditional_title= »Related Articles » excludeposts=this order=desc child_categories=false]

Puerto Carreño en quelques mots

Puerto Carreño est la capitale du département du Vichada et constitue la frontière avec le Venezuela. Avec une surface totale de 12 409 km2, le village compte seulement 10 034 habitants.

Les activités économiques les plus importantes sont : l’élevage, la pêche, l’agriculture et la mine (or et argent). À partir de son port fluvial des biens commerciaux sont transportés à Bogotá.

Le village compte quelques sites touristiques intéressants, comme par exemple la population riveraine de Casuarito, qui manufacture le cuire et le textile.

On peut aussi y trouver Puerto Gaitan plutôt réputé pour ses activités pétrolières.

Histoire de Puerto Carreño

La communauté indigène d’Achagua a vécu dans la région de Puerto Carreño pendant l’ère précolombien. Les communautés indigènes entretenaient des relations commerciales avec les Caraïbes et échangeaient des produits agricoles contre des armes. Lorsque les Espagnols sont arrivés, ils ont commencé leur mission d’évangélisation. Plusieurs assises religieuses ont été construites, ils ont d’abord permis le contrôle territorial et ont été utilisé par la suite pour l’agriculture et l’élevage pour l’autosuffisance.

Après le déclin de l’élevage pendant l’indépendance, les activités commerciales pendant le siècle XIX et XX se sont concentrées sur le cuir et le caoutchouc. Puerto Carreño a été fondé en 1922 sur les confluences des fleuves Orinoco et Meta. Avant il était connu comme « El Picacho », mais le général Buenaventura Bustos le nomma Porto Carreño en l’honneur du ministre du gouvernement de l’époque, Pedro María Carreño.

Contactez Maintenant Un Conseiller de Voyage

Construisez dès aujourd’hui le voyage de vos rêves avec l’un de nos experts du pays:

  • Création de votre itinéraire en – de 24h
  • Devis Gratuits et sans engagements
  • Une large gamme d’expériences et de logements

A lire également