Laurence

Vive la Colombie

Vendredi, Février 10, 2017
Número de días: 
21
Calificación General: 
5
Relación Precio/Calidad: 
5
Average: 5 (1 vote)
Relación con el Asesor: 
5
Average: 5 (1 vote)
Documentos e Información del Viaje: 
4
Average: 4 (1 vote)
Alojamientos: 
4
Average: 4 (1 vote)
Comidas y Restaurantes: 
4
Average: 4 (1 vote)
Transporte Local: 
4
Average: 4 (1 vote)
Guía y Actividades: 
5
Average: 5 (1 vote)
Puntualidad de los Servicios: 
5
Average: 5 (1 vote)
Turismo responsable: nuestro compromiso : 
5
Average: 5 (1 vote)
Tu país de origen : 
Des sites précolombiens extraordinaires à Tierradentro et San Augustin, le trek fabuleux à Ciudad perdida, les plages des Caraïbes et des guides adorables et compétents.
Visite originale de Bogota avec notre sympathique guide, la fournaise du désert de Tatacoa, les sites de Tierradentro et San Augustin, le trek à Ciudad perdida difficile mais inoubliable, le séjour à Santa Marta pour celles qui n'ont pas fait le trek, et la magnifique plage du Maloka Barlovento, la randonnée à cheval à San Augustin, les îles du Rosaire
Destinations principales visitées par Laurence
public://cartagena_2_1.jpg
Carthagène des Indes
Carthagène des Indes, située en bord de mer sur la côte Caraïbe, est la capitale du département Bolivar. Fondée en 1533 par Pedro de Heredia, Carthagène est la 5ème ville la plus peuplée de Colombie. Elle est entourée d’une grande muraille qui la protégeait des invasions pirates. Carthagène est une ville pleine de contradictions et d'enchantements. Son architecture, ses magnifiques maisons coloniales et ses rues pittoresques embaumées par des senteurs de fruits tropicaux et une délicieuse brise marine font le charme unique de cette illustre cité, considérée comme la plus belle ville coloniale d’Amérique du Sud. Les douces nuits de Carthagène, illuminées de couleurs qui contrastent avec son histoire coloniale, en font la destination idéale pour les adeptes du romantisme. La ville se divise en deux parties, la vieille ville ou «ciudad amurallada » et une zone plus moderne remplie de gratte ciels : « Boca Grande ». Entourée de plages, Boca Grande accueille principalement de grands hôtels et des centres commerciaux.

Voir plus
public://ciudad_perdida_3_1.jpg
Cité Perdue
La Cité Perdue est un site archéologique sacré de la Sierra Nevada de Santa Marta. Elle a été fondée entre le 7ième et le 8ième siècle par les indigènes de la communauté Tayrona, qui considéraient la Sierra Nevada de Santa Marta comme leur mer et le cœur du monde. La Cité Perdue était probablement le centre politique de la région, aux pieds du fleuve Buritaca et sa population était composée d’environ de 2000 à 8000 personnes. Le site a été officiellement redécouvert en 1972, mais des communautés indigènes qui vivent dans la région affirment qu’ils ont trouvé le site bien avant. En 1986, il est déclaré Réserve de la Biosphère et Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. La construction est restée presque intacte, ce qui démontre l’expertise en architecture qu’avaient les Tayronas. La localisation et la dimension des maisons étaient déterminées par le statut social. Le leader de la communauté était appelé mamo.

Voir plus
public://san_bernardo_1.jpg
Îles du Rosario et de San Bernardo
Les îles du Rosario et de San Bernardo ont été déclarées parc national naturel afin d’y protéger la vie marine et les récifs coralliens, d’une importance primordiale dans les Caraïbes. Les 28 îles du Rosario se trouvent dans le département de Bolivar dans la région des Caraïbes dans le nord du pays. Ces îles sont une merveille de la nature grâce à leur végétation et leurs belles plages d’eau cristalline, on y trouve une variété de formations coralliennes et un écosystème unique au niveau mondial d’un grand attrait touristique. Ce type d’écosystèmes abrite une faune et flore très variées, on y trouve une grande variété de poissons colorés, des plantes aquatiques de différentes formes et couleurs, ainsi que coraux. Il est conseillé de visiter l’Océanaire, où l’on peut observer de nombreuses espèces (requin, dauphins, tortues, etc.) dans leur habitat naturel. L’archipel de San Bernardo est formé de 10 îles (Palma, Boquerón, Ceycén, Cabruna, Tintipán, Múcura, Wonder, Santa Cruz del Islote et Mangle) situées dans le Golf de Morosquillo, il s’étend sur 255 km2 approximativement. C’est un lieu idéal pour être en contact avec la nature et pratiquer des activités telles que la plongée sous-marine et la natation.

Voir plus
public://san_agustin_1_1.jpg
San Agustín
San Agustín est un village traditionnel très accueillant situé au coeur de la grande cordillère des Andes au sud de la Colombie. On y découvre la plus grande zone archéologique du pays avec ses gigantesques et imposantes statues de pierres, ses reliefs, ses tumulus funéraires, ses chemins en pierre et ses terrasses, des vestiges unique d'une mystérieuse civilisation précolombienne disparue bien avant l'arrivée des espagnols. Balades à cheval à la découverte de paysages extrêmement variés et rafting sur le puissant fleuve Magdalena sont quelque unes des nombreuses activités que l'on peut réaliser dans ce lieu mythique, incontournable pour les passionnés d'histoire et d’archéologie. Le département du Huila est passé depuis peu 1ère production de café du pays. On peut y trouver également des fincas ou haciendas.

Voir plus
public://santa_marta_1_1.jpg
Santa Marta
Capitale du département de Magdalena, Santa Marta se situe sur la côte Caraïbe au nord de la Colombie, entre Barranquilla et Ríohacha. La ville est un bon point de connexion lors d'un circuit dans le pays grâce à son aéroport et sa situation sur la côte Caraïbe. C'est l'une des principales villes touristiques de cette côte. Sa situation, entre la Sierra Nevada et la côte Caraïbe, rend cette ville attractive notamment pour découvrir la large variété de faune et flore présente dans cette région. Sans oublier le patrimoine historique et culturel de Santa Marta, avec son architecture coloniale et ses monuments tels que la Cathédrale Basilica de Santa Marta. Il s'agit de l'une des plus importantes destinations touristiques de la côte Caraïbes. En tant que ville des Caraïbes, Santa Marta à longtemps subit les attaques répétitives de pirates anglais, français et hollandais. La ville est donc chargée d'Histoire et de légendes. L'une d'entres elle raconte que sa cathédrale renferme le cœur du célèbre Simón Bolívar.

Voir plus
public://tierradentro_3_1.jpg
Tierradentro
Situé en plein coeur des Andes, à 6 heures de Popayán, Tierradentro est un lieu sacré où vivent les descendants des indigènes Paeces. Cette région est située à une hauteur de 1 700 mètres et y inclut la municipalité de San Andrés de Pisimbalá. Visiter ce territoire est l'occasion unique d'entrer en contact avec le passé mystérieux de ce peuple ancestral. À l'honneur de leurs dieux et de leurs morts, les Paeces y ont élaboré des tombes profondes et complexes décorées avec des figures géométriques peintes en blanc, rouge et noir. Le parc archéologique de Tierradentro, déclaré Patrimoine Culturel de l'Humanité par l'UNESCO, dispose également d'un excellent musée ethnographique sur la culture indigène de la région. C’est le 2ème plus important site archéologique de la Colombie. Comme San Agustín réputé pour ses statues, Tierradentro est célèbre pour ses tombes souterraines ; les archéologues y ont découvert plus d'une centaine de temples funéraires. La visite de Tierradentro reste une expérience incomparable et inoubliable en Colombie. Les plus grandes sépultures souterraines (ou hypogées) sont la plupart du temps taillées dans du tuf (une sorte de cendre volcanique endurcie). Selon les estimations, il fallait plus d'un an pour les construire. Elles sont quelques fois décorées de motifs d'oiseaux, d'animaux ou de dessins géométriques. Leurs tailles dépendent des caractéristiques et formes des terrains dans lesquelles elles ont été construites. L'organisation sociale des peuples de la Tierradentro est assez similaire de celle de San Agustín entre autre dans les domaines de l'agriculture, et des cultes religieux et funéraires.

Voir plus

Mes impressions de la Colombie

Pays aux paysages et climats très variés, sites précolombiens extraordinaires, accueil chaleureux et dévouement des guides disposés à adapter le programme à nos désirs et à notre fatigue éventuelle, état des routes terrifiant dès qu'on s'éloigne des grandes villes.

Mes endroits préférés

Hotel Maloka Barlovento et San Pedro de Majagua. Ciudad perdida et les sites précolombiens visités. Santa Marta et ses environs pour celles qui n'ont pas fait le trek, le marché de Bogota. Le restaurant Oh la la à Cartagena

Mes recommandations

Regardez bien les altitudes et climats des régions à visiter et ne prévoyez pas trop de randonnées et visites enchainées, car nous avons eu du mal à suivre le programme dans les zones montagneuses, n'étant pas des montagnardes du tout !
Ecoutez les autres voyageurs d'Aventure Colombia
Alain
14 Mai 2015
L'accueil chaleureux de la population
4
Margaux
14 Mai 2015
Super voyage dans le sud de la Colombie et dans la région du café
5
Emmanuel
14 Mai 2015
Séjour que je conseille à tous
5