Federica

Un voyage tant attendu

Jeudi, Septembre 1, 2016
Calificación General: 
4
Relación Precio/Calidad: 
4
Average: 4 (1 vote)
Relación con el Asesor: 
5
Average: 5 (1 vote)
Documentos e Información del Viaje: 
5
Average: 5 (1 vote)
Alojamientos: 
3
Average: 3 (1 vote)
Comidas y Restaurantes: 
3
Average: 3 (1 vote)
Transporte Local: 
4
Average: 4 (1 vote)
Guía y Actividades: 
3
Average: 3 (1 vote)
Puntualidad de los Servicios: 
5
Average: 5 (1 vote)
Turismo responsable: nuestro compromiso : 
4
Average: 4 (1 vote)
Tu país de origen : 
Les couleurs et les Colombiens
La disponibilité et la rapidité d’arrangement de tous les détails !
Destinations principales visitées par Federica
public://tatacoa_2_1.jpg
Le Désert de la Tatacoa et Neiva
Le Désert de la Tatacoa se situe dans le nord du département de Huila. Il est considéré comme la deuxième zone la plus aride en Colombie. C’est une région avec beaucoup d'érosion et de canyons asséchés. Ce désert se caractérise par des couleurs grise, et ocre et par le vert des cactus qui s’y trouvent. La température est de 13°C la nuit et de 40°C la journée. Puisqu’il s’agit d’un désert, il y a très peu d’animaux et peu de végétation. Parmi les quelques animaux que l’on y retrouve, il y a les aigles, les lézards, les scorpions, les araignées, les tortues et les rongeurs.

Voir plus
public://popayan1_1.jpg
Popayán, Silvia et Parque Puracé
Considérée comme la capitale religieuse de la Colombie, la ville de Popayán compte le plus grand nombre d’église par habitant, construites pendant les 17 et 18ème siècles. Elle est située dans la vallée verdoyante de Pubenza, au pied du volcan Puracé. C’est une des villes coloniales les mieux conservées du pays bien que partiellement détruite par un tremblement de terre dans les années 80. Avec ses églises baroques et ses somptueuses rues en pierre, la ville est illuminée par ses maisons coloniales aux murs blancs, aux balcons de fer forgé et aux buissons fleuris. Le centre de Popayán constitue un patrimoine historique architectonique réputé mondialement. De nombreux volcans en activité sont visibles dans la région de Popayán. La ville de Popayán a été la première ville à être nommée ville UNESCO de la gastronomie. Les riches plats et ingrédients traditionnels de Popayán sont pour la ville une ressource unique dans le domaine de la gastronomie. On peut citer les excellentes « empanadas de pipian ». Popayan a été fondé en 1537 par Sebastián de Belalcázar au pied du volcan Puracé. L’origine de son nom provient de la langue indigène Pupayam et veut dire « hameau ». Le village a été fondé lorsque la route commerciale qui reliait Quito (Equateur) avec la côte caribéenne fût construite. La région doit sa richesse à sa position stratégique. Des rues pavées et des maisons colorées avec leur beau balcon font que Popayan soit une des plus belles villes coloniales. La Semaine Sainte est l’époque la plus intéressante et la plus animée pour visiter ce ville. De superbes processions défilent tout au long des rues et attirent des milliers de visiteurs. D’ailleurs Popayan est considéré comme le cœur religieux de la Colombie. A 45 kilomètres de Popayan se trouve le Parc National Puracé, qui avec ses 800 000 hectares est le plus grand parc de la cordillère andine. Le parc est composé de sommets enneigés, de volcans, de lacs et d’une flore et d'une faune très diverse. Les quatre rivières plus importantes de Colombie naissent également ici : la rivière Magdalena, le Cauca, la Patía et la Caqueta. Lors d’une simple promenade dans le parc, on peut voir des sites tels que le volcan Puracé, les Termales de San Juan et les cascades de Bedón et Nicolás. Le volcan Puracé est le seul volcan actif sur lequel on peut encore grimper jusqu’au sommet. Il faut néanmoins préciser que l’ascension est assez difficile : on monte à 4 760 mètres de hauteur et la randonnée est de 7 à 9 heures. A 60 km de Popayán se trouve le village authentique de Silvia. C’est le village indigène des Guambainos, qui habitent dans les villages aux alentours de Silvia. Ils sont vêtus de leurs magnifiques vêtements traditionaux : des jupes longues, ponchos et écharpes. Les femmes portent des colliers impressionnants qui sont généralement composés de pierres blanches. Tous les mardis, ils vendent leurs produits agricoles au marché de Silvia.

Voir plus
public://guajira_4_1.jpg
Punta Gallinas et Cabo de la Vela
Punta Gallinas est situé dans l’extrême nord de la péninsule de La Guajira. La nature dans cette région est surprenante et magnifique en même temps : plateau, dunes de sables et falaises rocheuses émergeant de la mer… La dune de sable, la plus haute mesure 60 mètres et se présente comme une muraille face à la mer. A côté de Punta Galllinas vivent environ 100 personnes de l’ethnie de Wayúu. C’est une des seules cultures sud-américaines ayant conservé ses traditions ancestrales. De Punta Gallinas, vous pouvez accéder au cap rocheux de Cabo de Vela. Pendant la saison de pluies, qui va de Septembre à Novembre, on ne peut qu’y accéder par bateau. Mais le parcours vaut définitivement le détour. D’un côté, la mer caribéenne rencontre le désert et de l’autre côté les racines des mangroves sortent de l’eau verte de la Bahia Hondita. Quelque temps en arrière, le Cabo de Vela était très peu peuplé, mais grâce à une forte croissance du tourisme dans cette région, des infrastructures adéquates ont été construites. Aujourd’hui Cabo de Vela est considéré comme l’une des destinations touristiques les plus paradisiaques.

Voir plus
public://san_agustin_1_1.jpg
San Agustín
San Agustín est un village traditionnel très accueillant situé au coeur de la grande cordillère des Andes au sud de la Colombie. On y découvre la plus grande zone archéologique du pays avec ses gigantesques et imposantes statues de pierres, ses reliefs, ses tumulus funéraires, ses chemins en pierre et ses terrasses, des vestiges unique d'une mystérieuse civilisation précolombienne disparue bien avant l'arrivée des espagnols. Balades à cheval à la découverte de paysages extrêmement variés et rafting sur le puissant fleuve Magdalena sont quelque unes des nombreuses activités que l'on peut réaliser dans ce lieu mythique, incontournable pour les passionnés d'histoire et d’archéologie. Le département du Huila est passé depuis peu 1ère production de café du pays. On peut y trouver également des fincas ou haciendas.

Voir plus
public://tierradentro_3_1.jpg
Tierradentro
Situé en plein coeur des Andes, à 6 heures de Popayán, Tierradentro est un lieu sacré où vivent les descendants des indigènes Paeces. Cette région est située à une hauteur de 1 700 mètres et y inclut la municipalité de San Andrés de Pisimbalá. Visiter ce territoire est l'occasion unique d'entrer en contact avec le passé mystérieux de ce peuple ancestral. À l'honneur de leurs dieux et de leurs morts, les Paeces y ont élaboré des tombes profondes et complexes décorées avec des figures géométriques peintes en blanc, rouge et noir. Le parc archéologique de Tierradentro, déclaré Patrimoine Culturel de l'Humanité par l'UNESCO, dispose également d'un excellent musée ethnographique sur la culture indigène de la région. C’est le 2ème plus important site archéologique de la Colombie. Comme San Agustín réputé pour ses statues, Tierradentro est célèbre pour ses tombes souterraines ; les archéologues y ont découvert plus d'une centaine de temples funéraires. La visite de Tierradentro reste une expérience incomparable et inoubliable en Colombie. Les plus grandes sépultures souterraines (ou hypogées) sont la plupart du temps taillées dans du tuf (une sorte de cendre volcanique endurcie). Selon les estimations, il fallait plus d'un an pour les construire. Elles sont quelques fois décorées de motifs d'oiseaux, d'animaux ou de dessins géométriques. Leurs tailles dépendent des caractéristiques et formes des terrains dans lesquelles elles ont été construites. L'organisation sociale des peuples de la Tierradentro est assez similaire de celle de San Agustín entre autre dans les domaines de l'agriculture, et des cultes religieux et funéraires.

Voir plus
Certains hôtels visités par Federica:
Ecoutez les autres voyageurs d'Aventure Colombia
Alain
14 Mai 2015
L'accueil chaleureux de la population
4
Margaux
14 Mai 2015
Super voyage dans le sud de la Colombie et dans la région du café
5
Emmanuel
14 Mai 2015
Séjour que je conseille à tous
5