Colin Christine

la population colombienne est très aimable

Dimanche, Mars 20, 2016
Número de días: 
11
Calificación General: 
5
Relación Precio/Calidad: 
3
Average: 3 (1 vote)
Relación con el Asesor: 
4
Average: 4 (1 vote)
Documentos e Información del Viaje: 
4
Average: 4 (1 vote)
Alojamientos: 
4
Average: 4 (1 vote)
Comidas y Restaurantes: 
4
Average: 4 (1 vote)
Transporte Local: 
5
Average: 5 (1 vote)
Guía y Actividades: 
4
Average: 4 (1 vote)
Puntualidad de los Servicios: 
4
Average: 4 (1 vote)
Turismo responsable: nuestro compromiso : 
4
Average: 4 (1 vote)
la population colombienne est très aimable. Les paysage sont superbes, les sites archéologiques et les musées remarquables.
le plus: la population colombienne est très aimable. Les paysage sont superbes, les sites archéologiques et les musées remarquables. Tous nos guides et chauffeurs ont été tres sympas tres serviables , et prenaient un plaisir certain à nous présenter leur pays Les moins : l’état des routes , rallongeant énormément les temps . L'hotel dans le désert de tatacoa devra revoir l’état de sa literie ( défoncée ) par ailleurs tous très bien. Il aurait fallu présenter la randonnée de tierra dentro comme étant très physique …2000m ne se monte pas comme ça…de 8h30 a 17h de marche …. Pour tout faire.et au pas de course notre guide malgré ses 71 ans était un vrai cabri ! pas nous….
Destinations principales visitées par Colin Christine
public://bogota2_1_0.jpg
Bogotá
Bogotá, la capitale de la Colombie, est située dans la région du Cundinamarca au centre du pays à une altitude de 2 600 mètres. C'est un centre culturel et économique incontournable du pays mais également une métropole dynamique ou convergent des personnes venant de tous horizons. La ville, qui avoisine les 8 millions d’habitants, possède de nombreux attraits touristiques comme le quartier colonial de la Candelaria, la place Bolivar, ses musées, ses monuments historiques, ses centres commerciaux et une gastronomie nationale et internationale réputée. Bogotá s'est récemment transformée en une destination privilégiée pour la célébration d’événements culturels et un important centre d'affaires en Amérique Latine. La capitale s'étend le long d’un massif montagneux, à l'est, formant des collines (très pratique pour se repérer). Bogotá est devenu avec le temps une ville moderne avec de vastes espaces publics, le plus grand réseau de piste cyclable d'Amérique Latine et un système efficace de transport en commun : le Transmilenio. Cela ressemble à un métro mais desservi par des longs bus rouges pouvant accueillir jusqu'à 150 passagers. Il y a également les petits bus urbains qui sillonnent les rues nuits et jours. Site officiel du tourisme de la ville : www.bogotaturismo.gov.co.

Voir plus
public://popayan1_1.jpg
Popayán, Silvia et Parque Puracé
Considérée comme la capitale religieuse de la Colombie, la ville de Popayán compte le plus grand nombre d’église par habitant, construites pendant les 17 et 18ème siècles. Elle est située dans la vallée verdoyante de Pubenza, au pied du volcan Puracé. C’est une des villes coloniales les mieux conservées du pays bien que partiellement détruite par un tremblement de terre dans les années 80. Avec ses églises baroques et ses somptueuses rues en pierre, la ville est illuminée par ses maisons coloniales aux murs blancs, aux balcons de fer forgé et aux buissons fleuris. Le centre de Popayán constitue un patrimoine historique architectonique réputé mondialement. De nombreux volcans en activité sont visibles dans la région de Popayán. La ville de Popayán a été la première ville à être nommée ville UNESCO de la gastronomie. Les riches plats et ingrédients traditionnels de Popayán sont pour la ville une ressource unique dans le domaine de la gastronomie. On peut citer les excellentes « empanadas de pipian ». Popayan a été fondé en 1537 par Sebastián de Belalcázar au pied du volcan Puracé. L’origine de son nom provient de la langue indigène Pupayam et veut dire « hameau ». Le village a été fondé lorsque la route commerciale qui reliait Quito (Equateur) avec la côte caribéenne fût construite. La région doit sa richesse à sa position stratégique. Des rues pavées et des maisons colorées avec leur beau balcon font que Popayan soit une des plus belles villes coloniales. La Semaine Sainte est l’époque la plus intéressante et la plus animée pour visiter ce ville. De superbes processions défilent tout au long des rues et attirent des milliers de visiteurs. D’ailleurs Popayan est considéré comme le cœur religieux de la Colombie. A 45 kilomètres de Popayan se trouve le Parc National Puracé, qui avec ses 800 000 hectares est le plus grand parc de la cordillère andine. Le parc est composé de sommets enneigés, de volcans, de lacs et d’une flore et d'une faune très diverse. Les quatre rivières plus importantes de Colombie naissent également ici : la rivière Magdalena, le Cauca, la Patía et la Caqueta. Lors d’une simple promenade dans le parc, on peut voir des sites tels que le volcan Puracé, les Termales de San Juan et les cascades de Bedón et Nicolás. Le volcan Puracé est le seul volcan actif sur lequel on peut encore grimper jusqu’au sommet. Il faut néanmoins préciser que l’ascension est assez difficile : on monte à 4 760 mètres de hauteur et la randonnée est de 7 à 9 heures. A 60 km de Popayán se trouve le village authentique de Silvia. C’est le village indigène des Guambainos, qui habitent dans les villages aux alentours de Silvia. Ils sont vêtus de leurs magnifiques vêtements traditionaux : des jupes longues, ponchos et écharpes. Les femmes portent des colliers impressionnants qui sont généralement composés de pierres blanches. Tous les mardis, ils vendent leurs produits agricoles au marché de Silvia.

Voir plus
public://san_agustin_1_1.jpg
San Agustín
San Agustín est un village traditionnel très accueillant situé au coeur de la grande cordillère des Andes au sud de la Colombie. On y découvre la plus grande zone archéologique du pays avec ses gigantesques et imposantes statues de pierres, ses reliefs, ses tumulus funéraires, ses chemins en pierre et ses terrasses, des vestiges unique d'une mystérieuse civilisation précolombienne disparue bien avant l'arrivée des espagnols. Balades à cheval à la découverte de paysages extrêmement variés et rafting sur le puissant fleuve Magdalena sont quelque unes des nombreuses activités que l'on peut réaliser dans ce lieu mythique, incontournable pour les passionnés d'histoire et d’archéologie. Le département du Huila est passé depuis peu 1ère production de café du pays. On peut y trouver également des fincas ou haciendas.

Voir plus
public://tatacoa_2_1.jpg
Le Désert de la Tatacoa et Neiva
Le Désert de la Tatacoa se situe dans le nord du département de Huila. Il est considéré comme la deuxième zone la plus aride en Colombie. C’est une région avec beaucoup d'érosion et de canyons asséchés. Ce désert se caractérise par des couleurs grise, et ocre et par le vert des cactus qui s’y trouvent. La température est de 13°C la nuit et de 40°C la journée. Puisqu’il s’agit d’un désert, il y a très peu d’animaux et peu de végétation. Parmi les quelques animaux que l’on y retrouve, il y a les aigles, les lézards, les scorpions, les araignées, les tortues et les rongeurs.

Voir plus
Certains hôtels visités par Colin Christine :

Mes impressions de la Colombie

La ville de popayan ne presente a mes yeux aucun interet , prévoir par contre le marché de silvia qui lui est formidable.

Mes endroits préférés

st agustin et le desert de tatacoa , et le marché de sylvia
Ecoutez les autres voyageurs d'Aventure Colombia
Alain
14 Mai 2015
L'accueil chaleureux de la population
4
Margaux
14 Mai 2015
Super voyage dans le sud de la Colombie et dans la région du café
5
Emmanuel
14 Mai 2015
Séjour que je conseille à tous
5

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK | Plus d'informations