Destinations

Destinations en Colombie

Bienvenue à notre page destinations!

La Colombie vous offre une infinité de possibilités de voyages par sa riche diversité. Vous pourrez explorer des paysages allant des montagnes enneigées, en passant par des déserts, plages paradisiaques, parcs naturels, forêts tropicales, villes modernes, villages coloniaux ou ethniques, îles ou plaines luxuriantes. Nous vous emmènerons hors des sentiers battus, au plus près des habitants et au-delà des clichés. Laissez-vous surprendre et découvrez le voyage qui vous correspond.

, , , ,
La forêt amazonienne est l'un des plus importants réservoirs de biodiversité, que ce soit d'insectes, d'animaux ou de plantes de la planète et représente plus de la moitié des forêts tropicales du monde. En termes d'écologie, il s'agit d'une forêt primaire au stade climax. Le département de l'Amazone s'étend sur 109.665 km2 ce qui équivaut à 9,6% du territoire national et à 27,2% de l'Amazonie colombienne. Le fleuve Amazone (long de 6400 km) parcourt la Colombie sur 117 km. La vie est rythmée par les crues de ce fleuve géant, lequel, en saison sèche, s'étale sur une largeur de 4 km, pour inonder la forêt sur des kilomètres pendant la saison des pluies alors que le niveau d'eau monte de 15 m. Deux longs fleuves, le Caquetá (2200 km) et le Putumayo (1900 km) traversent également l'Amazonie Colombienne.

Voir destination
, , ,
Puerto Nariño est une petite municipalité, ayant une superficie de 1876km², se trouvant dans la région de l’Amazonas. La température moyenne est de 30°C. C’est la porte d’entrée vers le lac Tarapoto (l’habitat naturel des dauphins roses) et elle présente une très riche culture. La population de cette municipalité est composée en majorité d’indigènes Tikuna et Yaguas, qui ont conservé un style de vie écologique, qui a son tour a contribué au développement de l’écotourisme dans la région. Cette municipalité précieuse possède les plus beaux paysages, que l’Amazonie puisse offrir. Bien que l’on y trouve des passages piétons, les moyens de transports motorisés y sont interdits, afin de conserver au mieux cet endroit. Il y a également de nombreuses initiatives de recyclage et des volontaires qui aident à le maintenir propre. L’eau de la pluie est récupérée afin de réaliser différentes activités. On peut y trouver des eaux noires et des plantes natives qui sont uniques à cette région. L’économie est supportée par la pêche et l’écotourisme. Ce lieu est la preuve que la nature et l’homme peuvent cohabiter en harmonie.

Voir destination
, , ,
La municipalité de Florencia est située dans le nord-ouest du département de Caquetá entre la région andine et la région amazonienne. La ville s’étend sur 2 292 km². Jusqu’à sa conquête elle a été occupée par de nombreux groupes indigènes, dont certains se trouvent encore dans la région. Parmi les groupes indigènes les plus représentés sont: les Coreguajes, les Andakíes et les Huitotos. Le territoire est composé des piémonts, des versants et des plaines. Par conséquent il existe une grande végétation et des espèces comme les tatous, des petits rongeurs et différentes espèces de singes, ainsi qu’une grande variété d’oiseaux. Le mirador de Sinaí est l’endroit parfait pour apprécier Florencia et la réserve naturelle dans les Vallées du fleuve Orteguaza. L’économie de la municipalité est basée sur le tourisme (hôtels), les restaurants, ainsi que les entreprises commerciales. L’élevage et l’agriculture sont primordiales (plantations de bananes, yuca, café amazonien, fleurs et fruits exotiques).

Voir destination
Araraucara se trouve dans le département de l’Amazonas et possède une faune et une flore très variée, du fait de sa localisation et ses conditions climatiques. On y trouve des fleurs endémiques, des mousses et des lichens. Parmi les nombreuses espèces animales se trouvent les grenouilles, les oiseaux et les petits rongeurs. C’est un endroit idéal pour profiter de l’écotourisme, des magnifiques paysages, de la variété de couleurs des fleuves, des plages de sable fin et blanc. Tous ces éléments font de cet endroit en un lieu unique pour profiter de la nature. Vous pouvez y pêcher, nager avec les dauphines, échanger avec les anciennes tribus indigènes, observer des pétroglyphes. Les groupes indigènes qui vivent dans cette région sont les Huitoto, Anques et les Muinane. Parmi la nourriture traditionnelle vous découvrirez le manioc, la banane, la yuca, l’ananas, la parépu, la chucula et viande de brousse. Parmi les lieux recommandés aux touristes se trouvent la Cuidad de Piedra, le Cañon Paujil, Angostura et le fleuve Yarían et surtout les parcs nationaux tels que Cahuinari et Chiribique.

Voir destination