Vernissage de notre expo « Regards Croisés France-Colombie » : c’est ce jeudi 15 juin, on vous y attend !



Nous vous invitons à venir découvrir notre exposition de photographies, illustrations et vidéos sur la Colombie lors du vernissage ce jeudi 15 juin à 18h30 à Paris ! L’occasion d’explorer diverses régions de Colombie comme celle de Cauca et de Huila que nous vous présentons aujourd’hui.
 

Le Parc Puracé ou la Montagne de Feu !

La Colombie possède une biodiversité incroyable qu’il est possible de découvrir au sein des 59 parcs naturels que compte le pays. Ces zones protégées représentent plus de 11% du territoire ! Parmi ces parcs se trouve le Parc Naturel de Puracé, classé depuis 1979 Réserve de la Biosphère par l’UNESCO.

Situé au cœur de la Cordillère Centrale des Andes entre le Cauca et le Huila, le Parc Puracé abrite une chaîne de 12 volcans de plus de 4’000 mètres appelée la Serrania de los Coconucos. Le plus connu est le volcan actif Puracé qui veut dire “Montagne de feu” en langue quechua. Sa dernière éruption date de 1977. Il est possible d’en effectuer l’ascension à pied en partant à l’aube mais cela nécessite une bonne condition physique : plus de 1’000 mètres de dénivelé à grimper en 7 à 9 heures… Au sommet la vue est splendide et permet d’admirer les autres volcans du parc.

Entre 3’000 et 5’000 mètres dans la région andine se trouvent des zones appelées Paramo. On en trouve en Colombie mais aussi au Venezuela ou en Equateur. Il s’agit de plaines et de terrains escarpés où la végétation est unique au monde puisque quelques 5’000 plantes y sont répertoriées dont 60% sont endémiques. On peut y voir par exemple toutes sortes d’orchidées et d’arbustes comme les magnifiques espèces espeletia ou frailejones (cela ressemble à un mini palmier/cactus). Le parc étant traversé par deux routes nationales, il n’est pas rare de croiser des camions transportant des marchandises vers ou depuis la ville de Popayan qui se trouve à 45 kilomètres là, comme sur cette image capturée par Tristan Quevilly

paramo-tristan.jpg

Les Guambianos et le village de Silvia

A 4 heures de route du Parque Puracé, dans la région de Cauca, se trouve le village très authentique de Silvia. Tous les mardis s’y tient un marché très coloré auquel participe la communauté des Guambianos. Ce peuple amérindien vit sur les pentes escarpées de la région de Silvia et cultive entre autres du maïs, des pommes de terre, des oignons, de l’ail et des fruits. Les Guambianos filent aussi la laine, ce qui leur permet de fabriquer l’essentiel de leurs magnifiques vêtements traditionnels : les hommes portent de longues jupes bleu roi, cintré d’une large ceinture de cuir et sur leurs épaules deux ponchos. Les femmes sont vêtues de longues jupes noires à volant, d’un poncho bleu vif parfois ourlé de rose et d’un chapeau melon noir ou en osier plat (appelé kuarimpoto), comme cette jeune fille dessinée par Stéphanie Ledoux. À leurs cous, les femmes Guambianas portent de nombreux colliers blancs et se déplacent toujours avec une mochila qui leur permet de transporter des offrandes ou leurs objets personnels. La grande richesse végétale des Paramos a permis aux Guambianos de développer une médecine traditionnelle et ancestrale à base de plantes qui est encore aujourd’hui utilisée.

Venez nombreux :  jeudi 15 juin dès 18h30 aux Éditions Intervalles, 2 rue Bleue 75009 Paris.
L’exposition y sera présentée jusqu’au 13 juillet, vous n’avez plus d’excuses pour passer la voir !

regards_croises_affiche_f_0.jpg
 

Fecha de publicacion: 
6 Juin 2017

Par: Aventure Colombia
Agence de voyages colombienne
Pionnière sur la destination et spécialisée sur le tourisme d'aventure, l'écotourisme et le tourisme communautaire.

Logo Aventure
Culture
Voudriez-vous commenter cet article?