Parcours des Trésors d'Antioquia



Aujourd’hui nous vous invitons à partir à l’aventure dans les montagnes antioqueñas de Colombie, cette région aux mille décors et traditions, à la découverte de ses chemins hors des sentiers battus et de ses belles villes paisas.

Suivez-nous, c’est par ici !

Tout d’abord, un peu d’Histoire

L´Histoire du département d’Antioquia s’est illustrée par une longue lutte des peuples indigènes Chibchas et Caraïbes face aux conquistadors espagnols, Rodrigo de Bastidas, Vasco Nuñez de Balboa y Juan de la Cosa, à qui nous devons la toute première carte du monde incluant le continent américain. En 1500, ces trois hommes explorèrent le Panama et le Nord-Ouest de la Colombie, où ils dominèrent les communautés indigènes.

Medellin, ville de l’éternel printemps

Depuis 1826, la capitale d’Antioquia est la dynamique Medellin, également renommée pour son industrie de la mode. Vous ne regretterez pas d’y passer quelques jours pour y découvrir son rythme de vie intense et ses richesses culturelles, religieuses, sportives, industrielles… Malgré l’agitation et la diversité de la métropole, Medellin conserve le charme et l’esprit de famille des villages antioqueños. Vous vous attacherez rapidement à leur accent Paisa, et même au « Mi amor » des commerçants ! Durant la première semaine d’août, a eu lieu la Feria de las Flores annuelle, animant la ville de mille couleurs, de fleurs, de musique et d’une ambiance de fête… C’est une période délicieuse pour goûter à l’hospitalité de Medellin, ville de l’éternel printemps.

Sonson, La Jérusalem du Maïs

Poursuivons notre découverte du département d’Antioquia dans le petit village de Sonson, berceau des « Paisas » et de la « Antioqueñidad ». Elle est considérée comme telle car c’est là que l’indépendance d’Antioquia a été déclarée et célébrée. Sonson est également une référence en matière de culture Antioqueña.

A la mi-août, la « Jérusalem du Maïs » célèbre la Fiesta du Maíz, destinée à commémorer la tradition gastronomique autour du produit du maïs, mais également la tradition paisa et coloniale des Sonsoneños. En effet, si ne vous l’avez pas encore remarqué, le maïs est un aliment bien souvent essentiel à de nombreuses spécialités gastronomiques colombiennes : l’arepa, le tamal, l’empanada, et la mazamorra en sont de bons exemples. A l’occasion de ce festival, de magnifiques défilés ont lieux dans les rues, et la Reine de la célébration est élue. Vous pourrez également visiter une feria agro-environnementale et profiter des performances de nombreux artistes colombiens.

Manzanares et les sentiers de la montagne Antioqueña

Pour vous immerger totalement dans la culture paisa, vous devrez également partir à l’aventure sur les sentiers de montagnes, au départ de la ville de Manzanares, accompagné d’un guide local expert en la matière. Vous saurez tout ce qu’il a à savoir sur la végétation, si particulière aux changements de climats de la région, les pratiques artisanales, et vous irez jusqu’à pêcher vos repas.

Si l’économie repose essentiellement sur la culture du café et l’élevage, le département est également un important producteur de panela, aliment produit à partir de jus de sucre de canne. Sachez qu’en Colombie, la panela est la 3ème plus importante production agricole après le riz et le café. Elle a été introduite à la culture à l’époque de la conquête espagnole. En parcourant les trésors de la région avec votre guide, vous ne pouvez pas passer à côté de l’Aguapanela, une boisson très populaire en Colombie dont vous pouvez observer la fabrication puis passer à la dégustation !

Durant la traversée des montagnes antioqueñas, vous aurez l’occasion d’admirer l’impressionnant Cañon del Melchoco, zone privilégiée pour l’exploitation minière.

El Retiro, le Berceau de la Liberté

Après cette aventureuse expédition, El Retiro est la destination idéale pour se remettre de ses émotions et se ressourcer avant de retourner à la civilisation agitée de Bogotá. Historiquement, ce territoire était une exploitation minière, où travaillaient des esclaves africains pour Don Ignacio Castadeña ; lorsqu’en 1766, il signa la libération de 140 esclaves, événement d’importance puisque c’était la première fois au monde que des esclaves étaient libérés. Cela valu à El Retiro le nom de Berceau de la Liberté.

Vous aurez beaucoup à faire en quelques jours dans cette petite ville perchée à 2175m d’altitude. Allez tout d’abord découvrir dans leurs ateliers, les meubles renommés pour leur beauté, leur finesse, leur qualité et leur durabilité. C’est un savoir-faire qui se transmet de génération en génération. Les Guarceños (habitants de El Retiro) sont aussi de grands producteurs et exportateurs d’avocat, et ils produisent également un café d’une grande qualité. Vous ne pourrez pas quitter cette ville sans avoir dégusté la Bandeja paisa originale « Típico Montañero ».

Si vous avez de la chance, vous serez peut-être de passage à El Retiro pour assister à l’une des nombreuses fêtes animant la ville et célébrant sa culture, ses traditions et ses habitants : beaucoup de fêtes religieuses, festivals de danses folkloriques, de musique, théâtre, poésie, ou encore d’agriculture.

Pendant que vous serez au paradis de l’écotourisme, idéal pour profiter de la tranquillité de la nature et pour s’isoler, vous aurez l’occasion de faire de nombreuses activités responsables telle que faire du camping, faire une balade à cheval, observer les nombreuses espèces d’oiseaux… Vous rencontrerez probablement quelques Paisas de Medellin, car ils sont nombreux à s’échapper à El Retiro pour le week-end.

Venez visiter les Montagnes d’Antioquia et découvrez un environnement hors du commun et l’ambiance chaleureuses des villes du département. Une expédition à recommander à tous les amoureux de la nature !

Vous voulez effectuer un voyage similaire ? Consultez l’expédition Camino Verde d’Aventure Colombia.

Fecha de publicacion: 
16 Août 2016

Par: Ophélie de Larminat
Stagiaire Web Marketing
Passionnée par la photographie, les langues étrangères, l'aventure et les relations interculturelles.

Logo Aventure
Culture
Voudriez-vous commenter cet article?