NON à l’exploitation sexuelle de mineurs en Colombie !



La Colombie est un pays en développement qui possède des richesses inégalement réparties sur l’ensemble de son territoire. Des situations difficiles dans certaines régions de la  Colombie incitent le développement de cas d’exploitation sexuelle sur mineurs. Aventure Colombia lutte contre ce fléau.

De nombreux organismes luttent contre ce fléau afin de réduire le nombre de cas en Colombie et de permettre aux habitants de prendre conscience de ce mal présent dans certaines régions du pays.

L’organisation internationale ECPAT (End Child Prostitution in Asian Tourism), est représentée en Colombie par l’association Renacer qui défend les droits des enfants et adolescents au sein du pays. Cette association a pour but d’éradiquer l’exploitation sexuelle des enfants et adolescents en Colombie à travers la réalisation de programmes d’accompagnement et d’attention aux victimes. Elle développe également des programmes de sensibilisation et de prévention et cherche à former les organisations et communautés pour que les droits des enfants soient respectés. Pour en savoir plus sur cette association, visitez leur site internet!

L’organisation Te Protejo lutte également contre ce fléau. La communication que l’association a effectué sur ce thème a permis de sensibiliser la population et ainsi d’augmenter les taux de dénonciations d’actes frauduleux. En 2015, l’organisation Te Protejo a reçu 7380 dénonciations d’actes contre les droits des enfants et adolescents. Cela représente une augmentation de faits dénoncés de 114% par rapport à 2014. De ces 7380 dénonciations, 65,4% concernent de la pornographie infantile, 1,6% des actes d’exploitation sexuelle et 15,4% de la maltraitance, travail et abus infantils[1].

Il existe 6 formes définies de maltraitances sexuelles sur mineur : la prostitution, le traitement d’enfants et adolescents dans le but d’exploitation sexuelle, la pornographie infantile, le tourisme sexuel, le mariage forcé et les unions civiles et l’utilisation sexuelle dans le conflit armé colombien. Les enfants et adolescents touchés par ces six formes de maltraitance sexuelle peuvent en garder d’importantes séquelles psychologiques et physiques. 

Afin de réduire le nombre de personnes maltraitées et d’aider les mineurs ayant subi de telles violences, la loi prévoit des sanctions lourdes pour toute entreprise ou personne développant, promouvant, ou utilisant à des fins commerciales l’exploitation sexuelle des mineurs. Entre autres :

  • La loi 679 de 2001 prévoit des sanctions pour toute personne qui photographierait, filmerait, divulguerait, vendrait, achèterait ou exhiberait, de quelque manière que ce soit, des représentations d’activité sexuelle impliquant des mineurs.
  • Les lois 599 de 2002, 1098 de 2006 du code de l’enfance et de l’adolescence et la loi 1453 de 2011 indiquent que toute personne qui « utilise, instrumentalise, commercialise ou fait mendier des mineurs en direct ou à travers une tierce personne encourt de 3 à 7 ans de prison»[2]. Cette sanction sera doublée si l’acte concerne des enfants de moins de 12 ans[3].
  • La loi 1336 de 2009 prévoit la confiscation et d’autres sanctions à tout établissement étant compromis avec des activités utilisant sexuellement des enfants et adolescents.

Aventure Colombia s’engage également dans cette lutte de différentes manières. Tout d’abord, elle possède un code de conduite qui décrit les différents engagements de l’agence dans sa lutte contre cette maltraitance. Ensuite, elle renseigne ses voyageurs, prestataires de services et employés sur ce problème et les incite à dénoncer tout acte suspect. D’autre part, elle respecte et ne travaille qu’avec des prestataires qui respectent les lois établies sur les violences et abus sur mineurs mentionnées ci-dessus.

Vous aussi, vous pouvez aider à lutter contre ce fléau de l’exploitation sexuelle chez les mineurs en soutenant l’association Renacer, via une donation financière ou en donnant de votre temps dans un programme de sensibilisation ou en apportant vos connaissances aux mineurs et en leur apportant un soutien. Pour plus d’informations, visitez leur site.

Nous vous recommandons également de visiter le site teprojejo.org et celui du ministère du tourisme pour plus d’informations, et de dénoncer toute activité suspecte constatée en Colombie sur la page de teprotejo.org consacrée à la dénonciation.

La Green Team Aventure Colombia

[1] Rapport exploitation enfants et adolescents – Te protejo

[2] Exploitation sexuelle NNA – Police nationale

[3] Exploitation sexuelle commerciale des mineurs - Fundación Renacer

Fecha de publicacion: 
13 Octobre 2016

Par: Amandine Yver
Responsable RSE (stage)
Passionée de randonnée et d'escalade, avide de voyages.

Logo Aventure
Cultura
Voudriez-vous commenter cet article?