Les régions à visiter pour l’observation ornithologique en Colombie



La Colombie est le premier pays au monde en diversité de son avifaune avec plus de 1.800 espèces. Vous êtes passionné par l’ornithologie ou juste curieux de découvrir des espèces magiques, la Colombie est votre destination. Vous serez au première loge d’un spectacle exotique et saisissant, dans les plus beaux paysages de la Colombie. Bienvenus au royaume des oiseaux, tour d’horizon des destinations phares pour l’observation ornithologique en Colombie.
 

La région du café

 Le triangle du café colombien est une des zones les plus diverses dans le monde en termes d’avifaune, avec quelques uns des sites les plus importants pour la pratique d'observation ornithologique dont le Sanctuaire de faune et flore Quimbaya, le Parc National des Nevados et le Parc national Tatama. Ainsi, dans le département du Quindio, on trouve une variété d’espèces importante comme le Tangara flamboyant (Ramphocelus flammigerus), le Coq-de-roche péruvien (Rupicola peruvianus), la Pénélope de Cauca (Penelope perspicax), Le Tocro marron  (Odontophorus hyperythrus), le Toro Pisco, ainsi qu’une grandes variétés de Tangaras.
 

La Côte Caraïbe

 La chaîne de montagne de la Sierra Nevada sur la côte Caraïbe de la Colombie est l’une des premières destinations pour la pratique de l'observation d'oiseaux du pays. Au sein d’une zone protégée, qui fait partie des Parcs Nationaux Naturels de Colombie, il existe des endroits spécifiques pour la préservation des espèces, notamment sur le Rio Frio, à San Lorenzo et à San Salvador. Il est possible d’observer la Buse à gros bec (Rupornis magnirostris), le Condor tout comme lora serrana et le paujil. Minca, petit village dans les montagnes proche de Santa Marta, est également une destination prisée pour l’observation d’oiseaux tout autant que pour la détente que rend propice la région.
 
Également, à une vingtaine de kilomètres des côtes de Carthagène, se trouve l’île de Barú qui accueille le plus grand parc ornithologique d’Amérique. L’Aviario Nacional de Colombia compte plus de 138 espèces, dont la Harpie féroce (Ramphastos sulfuratus), les flamants roses, la grue corona se développant au sein du parc dans trois écosystèmes différents (selve humide tropicale, climat désertique, climat du littoral).
 

Chocó

Région méconnue sur les itinéraires touristiques des voyageurs de Colombie, le Chocó sur le Pacifique est une destination sauvage et nature. Des ornithologues et touristes du monde entiers viennent au Chóco, pour tenter d'observer plus de 650 espèces qui habitent cette région. Un bon point de départ pour l’observation est de se rendre dans la réserve naturelle de l’“Almejal”. La région compte non seulement des espèces endémiques, mais est également un couloir migratoire important. Par ailleurs, la forte pluviosité de la région favorise la biodiversité des espèces d’oiseaux qui y vivent, parmis ces espèces  : Le pauxi Great Curassow,  la cotinga Blue Cotinga et le rare Loriot Baudó.
 

Amazonie

Plus de la moitié des espèces d’oiseaux que l’on compte sur le territoire colombien vivent en Amazonie, ce qui vaut assurément le détour par ce département du sud colombien. Le Parc National Naturel d’Amacayacu et Puerto Nariño sont principalement les deux endroits où l’on peut admirer la vingtaine d’espèces de perroquets de la région. En s'enfonçant dans la forêt, on trouve le colibri émeraude d’Olivares, espèce endémique de l’Amazonie. En outre, sur les îles de l’Amazone on peut observer les oiseaux fourmiliers et grimpereaux.
 

Le voyage ne s’arrête pas là, il est également possible d’observer de nombreuses autres espèces dans les regiones andines, de la Guajira, ou encore dans les llanos orientaux. Un voyage sous le signe de la découverte et de l’émerveillement.
 

Fecha de publicacion: 
22 Mars 2017

Par: Aventure Colombia
Agence de voyages colombienne
Pionnière sur la destination et spécialisée sur le tourisme d'aventure, l'écotourisme et le tourisme communautaire.

Logo Aventure
Nature
Voudriez-vous commenter cet article?