Les danses et rythmes préférés des colombiens



Les latinos sont connus pour leur qualité de danseur et les colombiens ne font pas exception à la règle. La salsa et la cumbia font partie de leur ADN. Plus qu’un moyen d’expression culturelle, la danse, qu’elle soit traditionnelle ou contemporaine, est un art de vivre.

1. Salsa

Cali est célèbre pour être la capitale de la salsa. Cette danse latine connue dans le monde entier est souvent associée à Cuba ou à Puerto Rico. Pourtant on sous-estime l’influence colombienne dans les rythmes de la salsa. Les gagnants de la Fédération Mondiale de Salsa à Miami sont souvent des colombiens. Il est impensable pour un Colombien de ne pas connaître quelques pas de salsa ou du moins avoir un certain sens du rythme.

2. Salsa choke

La salsa choke trouve ses origines dans la salsa traditionnelle et la musique urbaine. Elle apparaît sur la côte Pacifique et s’inspire des rythmes africains. C’est plus qu’une simple salsa modernisée, c’est une salsa avec plus de caractère. Elle arrive rapidement à Cali et y est accueillie à bras ouverts. Les chansons qui ont contribué à l’essor de la Salsa Choke sont Chikoki, La Tusa ou encore Bien Pegaito. Cette danse continue à s’expandre grâce aux nouveaux artistes qui ont adopté ce rythme.

3. Cumbia

La Cumbia trouve ses origines chez les esclaves, qui,prisonniers de leurs chaînes et boulets aux pieds, dansaient aux son des percussions. Née de rythmes africains et empreinte du style colonial espagnol, la cumbia est aujourd’hui la danse nationale, la danse de l’amour. C’est dans les années 1940 que la cumbia se modernise et s’étend à toute l’Amérique Latine. Elle fait aujourd’hui partie du patrimoine culturel immatériel de la Colombie et c’est une danse qui rythme les folles nuits du pays.

4. Merengue

Initialement originaire de République Dominicaine, le merengue est aujourd’hui un style musical connu dans toute l’Amérique Latine. Le merengue est inscrit au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité à l’Unesco depuis novembre 2016. Construit autour des instruments à cordes, de la güira et des percussions, les rythmes mélodieux du merengue sont proches de la salsa. Ces trois instruments sont la parfaite synthèse de la culture dominicaine : européenne, aborigène et africaine.

5. Champeta

La champeta est une danse qui vient de la Côte Caribéenne et qui est fortement inspirée des rythmes africains. Ce genre musical est devenu un phénomène social dans les rues de Carthagènes des Indes. La champeta se danse seul ou à deux et de façon très sensuelle. C’est la danse de la séduction.

6. Vallenato

La musique vallenata ou le vallenato, aujourd’hui très répandue dans les Caraïbes, est en réalité apparue sur la péninsule de la Guajira. La présence de l’accordéon (vestige des colonies allemandes de Riohacha) et l’influence de la culture ibérique lui donne des airs de musique européenne. La guacharaca indigène et les percussions africaines rappellent les rythmes traditionnels des danses colombiennes. Aujourd’hui le vallenato est populaire dans tous les pays d’Amérique Latine. En 2015, il est inscrit au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité à l’Unesco.
 

Venez découvrir la Colombie, ses paysages, ses habitants et surtout ses rythmes connus dans le monde entier. En Colombie, la danse est plus que culturelle, c’est un art de vivre.

Fecha de publicacion: 
21 Avril 2017
Recurso Web: 

Par: Aventure Colombia
Agence de voyages colombienne
Pionnière sur la destination et spécialisée sur le tourisme d'aventure, l'écotourisme et le tourisme communautaire.

Logo Aventure
Voudriez-vous commenter cet article?