COMMUNIQUÉ D’INFORMATION SUR LE PHENOMENE EL NIÑO. 08/02/2016



LE PHÉNOMÈNE "EL NIÑO"

La Colombie est récemment passée en alerte rouge en raison du phénomène particulièrement marqué El Niño, avec pour première conséquence une hausse des températures et une sécheresse intense. Le phénomène El Niño, débuté en décembre dernier, provoque une forte vague de chaleur sur tout le pays (les températures sont en moyenne de 4 degrés au-dessus de la moyenne), une vague qui devrait se poursuivre jusqu’en mars prochain.

Plusieurs départements de Colombie sont ainsi passés en alerte rouge (rationnement d’eau, risques élevés d’incendie) : Caldas, Cundinamarca, Boyaca, Tolima, Huila, Antioquia, Cauca, Sucre, Cesar, Bolivar. Le gouvernement colombien appelle à la plus grande vigilence dans ces départements, et invite les voyageurs et la population locale à la plus grande prudence. Dans une moindre mesure, la région des Llanos est également concernée dans les départements de Meta, Casanare, Arauca et Caqueta.

Cet état d’alerte a pour principale conséquence la fermeture de certains parcs et réserves forestières de Colombie (fermeture jusqu’au 12 février), surtout dans le département de Cundinamarca. A la date du 03 février 2016, les parcs concernés sont :

  • Embalse del Neusa

  • El Hato

  • Parque Juan Pablo II                         

  • Puente Sopó

  • Rio Neusa

  • Laguna de Guatavita

  • Cuchilla de Peñas Blancas

Nous informons nos voyageurs que des changements d’activités ou d’itinéraires peuvent être nécessaires, indépendamment de notre volonté, auquel cas nous ne pourrons en être tenus responsables.

 

Saludos cordiales,

AVENTURE COLOMBIA

 

Sources : Instituto de Hidrología, Meteorología y Estudios Ambientes, NASA, El Colombiano, Semana, El Tiempo, Caracol.

El Colombiano:

 

Fecha de publicacion: 
8 Février 2016

Par: Aventure Colombia
Agence de voyages colombienne
Pionnière sur la destination et spécialisée sur le tourisme d´aventure, l´écotourisme et le tourisme communautaire.

Logo Aventure
Bien-être
Voudriez-vous commenter cet article?