COMMUNIQUÉ D’INFORMATION RELATIF AU VIRUS ZIKA. 08/02/2016



En raison de l’épidémie croissante du virus Zika à travers le monde (et notamment l’Amérique Latine), l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a déclaré le 1er février 2016 un état « d’urgence sanitaire internationale ».

En Colombie, selon les autorités gouvernementales, le virus se développe principalement dans le Nord du département de Santander, dans l’Est du pays et la dans la zone frontalière avec le Vénézuela.

A ce jour, il n’existe aucun traitement pouvant prévenir ou guérir ce virus transmis par le moustique tigre. Ce virus n’a eu aucune conséquence mortelle. Des cas d’infections sont déjà recensés dans de nombreux pays d’Amérique Latine, dont la Colombie. Ces cas s’apparentent à une pathologie grippale : maux de tête, fièvre, courbatures, yeux rouges. Il est fortement déconseillé aux femmes enceintes de voyager en Colombie pour le moment, le virus entrainant des cas de microcéphalie chez le nourrisson (voir recommandations pour les femmes enceintes). Pour les autres, toute personne piquée n’est pas obligatoirement atteinte de ces symptômes – il ne se passe rien dans 80% des cas. Cet état de grippe se soigne avec du paracétamol et beaucoup de repos.

Par conséquent il convient de prendre certaines précautions :

  • Utiliser des répulsifs (jour et nuit) et des moustiquaires,

  • Porter de longs vêtements qui couvrent bras et jambes, vêtements eux-mêmes imprégnés de répulsifs anti-moustiques,

  • Eviter les eaux stagnantes où le moustique prolifère,

  • Les personnes touchées par le moustique doivent consulter un médecin et suivre le traitement médical indiqué,

  • Il est fortement déconseillé aux femmes enceintes de voyager.

Recommandations pour les femmes enceintes:

En cas de grossesse : l’hypothèse d’une relation de cause à effet entre la recrudescence de cas de microcéphalies fœtales ou néonatales et une infection par le virus Zika chez la mère est probable. Il est recommandé aux femmes enceintes, ou ayant un projet de grossesse, souhaitant se rendre dans des zones où sévit le Zika, d’envisager un report de leur voyage ou de consulter préalablement un médecin pour être informées des complications pouvant survenir lors d’une infection par le virus Zika.

Si elles ne peuvent ou ne veulent différer leur voyage, elles doivent renforcer les mesures de protection antivectorielles et les bonnes pratiques relatives à l’utilisation des produits insecticides et répulsifs. Il est vivement recommandé de consulter un médecin en cas de fièvre pendant le voyage ou dans les semaines qui suivent le retour de la zone infestée. Les femmes enceintes vivant dans les zones à risques doivent se protéger des piqûres de moustique par tous ces moyens, particulièrement pendant les deux premiers trimestres de la grossesse durant lesquels les risques de malformations fœtales sont les plus importants. Elles respecteront les précautions d'emploi recommandées dans leur cas, concernant les produits répulsifs.

 

Ambassade de France à Bogota 

Cslt.bogota-amba@diplomatie.gouv.fr

 

 

AVENTURE COLOMBIA

 

Pour plus d’informations :

Ministère de la Santé France: social-sante.gouv.fr/  

OMS : www.who.int/country/fra/fr/

Ministère des affaires étrangères France:

Ministère de la Sante Colombie:

Fecha de publicacion: 
8 Février 2016

Par: Aventure Colombia
Agence de voyages
Pionnière sur la destination et spécialisée sur le tourisme d´aventure, l´écotourisme et le tourisme communautaire.

Logo Aventure
Bien-être
Voudriez-vous commenter cet article?